Les pièges à éviter quand on prend son petit déjeuner sous la douche parce qu’on est à la bourre

A qui ça n’est jamais arrivé ? Après avoir renouvelé 4 fois la prolongation des 10 minutes de sommeil, vous réalisez qu’il ne vous reste plus suffisamment de temps pour déjeuner, se laver et s’habiller, et donc plutôt que de sacrifier l’un de ces points, la tentation est grande d’optimiser en prenant un rapide petit déjeuner sous la douche.

Cette pratique étant très piégeuse, je vais vous faire part de mon expérience dans le domaine afin de vous éviter de tomber dans les pièges classiques.

Par déjeuner j’entends un mug de café (espérez pas vous ramener sous la douche avec votre grille pain et vos tartines, faut pas rêver non plus).

Un mug de café c’est déjà suffisamment problématique, de part sa chaleur, on ne peut pas le boire d’une traite, il faut en moyenne 3 à 5 minutes pour en venir à bout sans risquer des brulures au 2nd degré de l’œsophage. C’est là qu’est l’idée : ces 3 à 5 minutes correspondent pile au temps qu’il faut pour prendre une douche quand on est en retard, vous me suivez ?

Méthode :

La douchette est suspendue, l’eau arrive d’en haut, dans une main vous avez un gant, dans l’autre le mug de café.

Préliminaire (règle 0):

Toujours mettre le gel douche sur le gant avant de rentrer dans la douche, en effet, après vous aurez les deux mains prises (une par le gant, une par le mug), étant tout mouillé, si vous tentez une sortie de douche pour poser le mug, vous foutrez de l’eau partout, risquerez de glisser, et donc perdre du temps sur le peu qu’il vous reste.

Règle numéro 1 :

Toujours rentrer sous la douche le café dans la main droite.

Vous aurez toujours le réflexe de le prendre dans la main gauche, puisque la main droite est plus pratique pour toutes les tâches annexes, à savoir manœuvrer le rideau/la porte de la douche, ouvrir l’eau et mettre le gant. Ceci pose un gros problème : il est impossible de se laver le haut du dos de la main droite (allez y tentez, faites l’essai !). Sous la douche par réflexe vous allez vous servir de votre main gauche, mais le hic c’est qu’elle est prise par le café …. Vous allez donc tenter (comme tout le monde la première fois) d’intervertir vos mains, de prendre le café de la droite et le gant de la gauche : grosse erreur, en effet, le changement de main du gant ne peux pas se faire en hauteur, vous le ferez donc à hauteur moyenne voir basse, l’eau venant d’en haut, elle va tomber directement dans le café, ce qui va poser quatre problèmes :

  • L’eau en tombant dans le café va le refroidir (même chaude, elle est moins chaude qu’un café).
  • L’eau en se mélangeant au café va le diluer et le rentre dégueulasse.
  • Selon la puissante du jet, le café va éclabousser, vous bruler, par réflexe vous lâcherez le mug qui se brisera sur vos pied, vous brulant et vous blessant le pied, et vous mettant donc en retard.
  • Même si vous ne lâchez pas le bug et que le café ne vous brule pas, les éclaboussures vont être projetées sur vous, salissant une partie potentiellement déjà nettoyée, et donc vous ralentissant.

Règle numéro 2 :

Toujours boire le café dos au jet d’eau.

Il n’est pas gênant de se tourner et de se doucher dans n’importe quel sens pour peu que vous gardez le café à distance du jet. En revanche au moment ou vous le porterez à la bouche (c’est quand même le but : pouvoir le boire en même temps qu’on prend sa douche pour gagner du temps), vous rapprocherez forcément le mug de votre tête et donc du jet d’eau, posant les 4 problèmes décris dans la règle numéro 1. Il est donc nécessaire, avant chaque gorgée, de se tourner dos au jet, protégeant ainsi le café.

Règle numéro 3 :

Toujours poser la tasse dans la douche en sortant.

La sortie de douche est l’instant de tous les dangers, vous pensez avoir rattrapé votre retard, vous êtes un peu plus zen qu’au réveil, alors vous posez négligemment votre tasse par terre et vous l’oubliez. Vous revenez quelques minutes plus tard à moitié habillé, vous shootez dedans, JACKPOT vous en avez partout !

En posant votre tasse sous la douche, vous êtes sur que vous n’y retournerez pas et que vous ne la renverserez pas, en plus ça permet chaque jour de nettoyer la tasse de la veille en prenant sa douche (c’est autant de gagné sur le temps de la vaisselle).




En conclusion, ces quelques points ont l’air simple, mais respecter toutes ces règles en même temps quand on a un timing serré et qu’on ne pense qu’à son retard n’est pas chose aisée, une écartade est vite arrivée, foutant par terre toute votre belle stratégie.

La semaine prochaine : les pièges à éviter quand on repasse un vêtement sur soi parce qu’on est à la bourre.

Déprime

Le monde du travail est assez monotone. On se lève, on se prépare, on va au boulot. Et après une bonne journée, on rentre.
Le problème est que je n'ai rien à faire après le boulot. Rentrer et looser devant mon pc, ça va bien le temps de prendre ces marques mais après c'est ennuyeux. Je ne dois pas être auss geek que je le pense.
Donc je vais prendre quelques résolutions : sorties entre collègues, aller voir des amis, aller à la danse (pour être la reine de la piste le 19 janvier), aller voir ma famille...

De l'origine de la vie.

Les scientifiques étudient de plus en plus l'évolution des choses pour en tirer des conclusions diverse. Par exemple ils vont prendre une nichée de bactéries, de ferments, se les placer en milieu connue et regarder comment ils évoluent. Pour en tirer d'éventuels modèles ou bien des adéquations avec des modèles existants, les chercheurs vont même le faire juste "au cas ou", par instinct, histoire de voir ce qui se passe ... et des fois ils tombent juste, remarquent un truc imprévisible, font avancer l'humanité.

Bref tout ceci pour dire qu'il est intéressant d'observer expérimentalement des organismes "vivants" ou non afin d'en tirer tout un tas d'informations utiles pour nous.

Mais qu'en sera il le jour ou nous aurons la technologie (et le manque d'étique) nécessaire à reproduire parfaitement la vie en laboratoire. Serait-il alors intéressant de laisser une cellule primitive évoluer dans un milieu naturel créé de toute pièce afin de voir comment elle se construit, comment elle se développe, comment la vie apparait, mute, évolue, la naissance de l'intelligence. Ainsi nous aurions beaucoup de réponses sur nos origines, notre évolution (tient donc le voilà le chainon manquant). Oui probable que ça serait intéressant, probable même que si nous le pouvions nous introduirions quelques cellules vivantes sur une planète vierge afin de les observer de loin avec nos télescopes.

Partant de là qu'est-ce qui nous dis que notre monde, les espèces animales et végétales, l'homme, ne sont pas eux même issus d'une expérience de ce type ? Une espèce intelligente probablement similaire à la notre dans le futur qui s'est interrogée sur l'origine de la vie et a fini par la recréer expérimentalement afin de l'observer dans son développement de A à Z ?

On retrouve une idée du même genre dans pas mal d'œuvres (damned on m'a piqué mon idée) dont :

- Matrix (l'inconscience d'un contrôle extérieur de nos vies)

- South Park (l'épisode ou l'on découvre que a terre n'est qu'un reality-show géant pour extraterrestres)

- Film inconnue (ou à la fin un zoom arrière nous fait découvrir que le monde du film n'existait que dans le bocal d'un laboratoire, j'ai oublié le nom du film, si vous voyez duquel je veux parler prière de me rafraichir la mémoire!)

Liste non exhaustive merci de m'aider à la compléter !