Qualifications

Il existe des compétitions dans tous les sports et il en existe une aussi pour le bucheronnage. Le principe est simple, être le premier à avoir fini sa coupe. Je suis arrivée en fin d’après midi alors j’ai raté la hache, la scie et la tronçonneuse de série mais j’ai vu la tronçonneuse prototype. Voici à quoi ressemble la bête. Pour les tronçonneuses le but est de faire 3 lamelles de bois. Là où se trouve la difficulté c’est dans les dimensions de ces disques. Ils ne doivent pas être trop épais ni trop fin sinon c’est la disqualification. Et pour vérifier que ça respecte bien les normes il y a le juge arbitre. A côté de la compétition, il y avait des artistes. Après seulement 2h de boulot, voilà le résultat. Pour bien finir la journée, un relai amical est organisé. Ils commencent avec la tronçonneuse de série, puis la hache horizontale, continuent avec la scie et finissent avec la hache verticale. La première équipe termine en 1min46sec.

Printemps de Bourges

Du 17 au 22 avril, c’est le printemps de Bourges. Il s’agit d’un festival musical avec ses concerts payants et gratuits, ses boutiques et ses acteurs.

Les acteurs c’est vous, moi, nous, mais c’est aussi et surtout les punk à chien. Ce que j’ai retenu d’eux c’est qu’ils dorment dans la rue, sur le trottoir de la rue principale pour être exact et pour passer le matin il faut les enjamber, très drôle.

Aux concerts payants on peut voir les artistes bien vu du moment. Je n’y vais pas alors je ne peux pas en parler.

Aux concerts gratuits, ce sont les anonymes, mais pas les moindre. Ils se produisent dans les bars ou sur les scènes gratuites avec des reprises ou leur propre répertoire et ça vaut souvent le coup de les écouter. Chacun son style, chacun son look et ça vaut toujours le détour. Comme les mecs qui jouent en slip, sympa ;) (mais j’ai oublié leur nom).

Le groupe qui m’a plu le plus l’an dernier, c’est le dernier que j’ai vu et c’est pour ça que je veux retourner au printemps cette année. Ce groupe s’appelle les « pipe arrustut » et joue du ska. Ce n’est pas le genre de musique que j’écoute d’habitude mais ils étaient vraiment sympa et leur bonne humeur était contagieuse.

On se retrouve tous à Bourges la semaine prochaine, bon week-end.